Nouvelles

Célébration de la Journée internationale de la fille avec le programme MAMPU Nouvelles

10 octobre, 2019

Pour célébrer cette année la Journée internationale de la fille, nous soulignons l’important travail de plaidoyer du Partenariat australo-indonésien pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (programme MAMPU) afin de mettre fin au mariage des enfants en Indonésie.

L’Indonésie a l’un des taux les plus élevés d’épouses enfants dans le monde. Selon le rapport de 2016 de l’Agence de statistique indonésienne et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), en Indonésie, une fille sur quatre est mariée avant ses 18 ans. Récemment, une révision de la loi indonésienne sur le mariage a porté l’âge minimum du mariage de 16 à 19 ans pour aider à réduire le mariage des enfants. Néanmoins, des mesures concrètes telles que l’accès à l’éducation, notamment en matière de santé et de droits sexuels et génésiques des enfants et des adolescents, ainsi que la promotion de l’égalité des sexes au niveau local, sont nécessaires pour que la loi soit effectivement appliquée.

Le programme MAMPU travaille avec des partenaires tels que Aisyiyiyah – l’une des plus grandes organisations de femmes islamiques en Indonésie – et la Women Health Foundation pour changer les attitudes et améliorer l’accès des femmes aux informations et aux services afin d’éliminer le mariage des enfants.

Travailler au niveau des villages

Le programme MAMPU, en collaboration avec Aisyiyyah, a travaillé dans la régence Mamuju, qui a le deuxième taux le plus élevé de mariages des enfants dans la province de Sulawesi Ouest. Ils ont contribué à l’adoption d’un règlement villageois empêchant le mariage des enfants dans le village de Pati’di, qui est entré en vigueur le 24 avril 2019. La généralisation des mariages d’enfants non enregistrés et le taux élevé de mortalité maternelle chez les adolescentes ont contribué à l’urgence de cette réglementation. Le règlement a mis l’accent sur la prévention du mariage des enfants par l’éducation et l’autonomisation des enfants et de leurs familles, la diffusion de connaissances sur les droits en matière de santé sexuelle et reproductive, la fourniture de conseils aux familles et le renforcement des processus administratifs pour mettre fin au mariage des enfants.

Briser les tabous concernant les droits sexuels et reproductifs

Récemment, le MAMPU a organisé une session intitulée ” Mon corps, mes droits ” à la Conférence internationale sur la planification familiale et la santé génésique en Indonésie (ICIFPRH) avec trois organisations communautaires. La session a partagé des données et des histoires sur le mariage des enfants ainsi que pour discuter de diverses initiatives de plaidoyer – au niveau communautaire jusqu’à au niveau national.

“L’un des principaux défis pour mettre fin au mariage des enfants en Indonésie est que l’éducation et l’information sexuelles pour les enfants et les adolescents sont très limitées et considérées comme tabous “, a déclaré Nanda Dwinta, directrice de la Women’s Health Foundation Indonesia.

Impliquer les jeunes

Afin de promouvoir une meilleure compréhension de l’importance du plaidoyer des jeunes sur ces questions, le MAMPU, en collaboration avec ses partenaires, organise des Forums Santé Jeunesse. Ces forums sont conçus pour renforcer les capacités des groupes de jeunes locaux afin de leur permettre de mieux s’engager dans une action collective et de promouvoir la réalisation des droits en matière de santé sexuelle et reproductive dans leurs communautés. En août 2019, 33 participants âgés de 15 à 24 ans se sont réunis pour trouver des solutions aux problèmes du mariage des enfants et du manque d’informations sur les droits en matière de santé sexuelle et reproductive.

Les partenaires du MAMPU autonomisent les femmes, jeunes et moins jeunes, par le biais d’activités de plaidoyer fondées sur des données probantes, la création de groupes de femmes, le soutien aux petites entreprises et la création de forums multipartites pour plaider en faveur d’un financement public accru des services de santé reproductive. Leur travail est essentiel pour s’assurer que les politiques telles que la nouvelle loi sur le mariage atteignent tout le monde en Indonésie.


Related Content

Lancement officiel du Projet Redevabilité Publique et Participation des Femmes au Mali

Le projet « Redevabilité Publique et Participation des Femmes au Mali » a procédé jeudi, le 8 août 2019, à la cérémonie officielle du lancement de ses activités. Ce lancement a eu […]

Nouveau programme pour mettre fin à la violence contre les femmes et promouvoir l’inclusion des personnes handicapées au Cambodge

Cowater mettra en oeuvre nouvelle initiative au Cambodge intitulée, Australia-Cambodia Cooperation for Equitable Sustainable Services (ACCESS). Financé par le ministère australien des Affaires étrangères et du commerce, ACCESS est un […]

Ma peur est ma force

Joyce Okeny a été la première personne de sa famille à devenir architecte. Au Soudan du Sud, où elle a grandi, ce n’est pas chose commune, car les enfants, et […]



Façonner un avenir meilleur avec Cowater
Joignez l’équipe