Actualités

Cowater soutient la mise en œuvre d’un cadre de réduction des risques de catastrophe en Afrique subsaharienne Actualités

11 octobre, 2019

Cowater International a été mandatée pour appuyer l’intégration de la dimension de genre dans le cadre du programme Building Resilience to Natural Hazards in Sub-Saharan African Regions, Countries, and Communities. En collaboration avec la Banque mondiale et le Dispositif mondial de réduction des effets des catastrophes et de relèvement (GFDRR), Cowater facilite la mise en œuvre d’un cadre global de réduction des risques de catastrophes (RRC) et de gestion des risques de catastrophes (GRD) au niveau régional en Afrique subsaharienne.

A ce titre, Cowater travaille avec les Communautés économiques régionales (CER) de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC). L’objectif est d’élaborer des stratégies et des plans d’action sexospécifiques pour la réduction des risques de catastrophe dans chacune des quatre CER en tant qu’aspect essentiel du renforcement de la résilience aux catastrophes naturelles qui soit inclusif pour tous les segments de la société, étant donné les différentes vulnérabilités des femmes et des hommes.

« L’Afrique subsaharienne est confrontée à des crises fréquentes et croissantes causées par des sécheresses ou des pluies intenses « , note Mark Redwood, Vice-président, Eau, climat et environnement à Cowater. « L’insécurité alimentaire et les inondations qui en résultent ont un impact considérable sur les vies et les biens, et ce sont souvent les femmes et les enfants qui en subissent les conséquences. Ce programme aidera à faire face à cette réalité en améliorant les plans d’action pour se concentrer sur les domaines dans lesquels ils peuvent aider leurs États membres à faire une différence. Les solutions comprennent des systèmes d’alerte précoce, une meilleure protection sociale et davantage d’investissements dans les choix et les options de subsistance. »

Cette analyse sexospécifique de la gestion des risques de catastrophes fournie par Cowater mettra en lumière les différentes vulnérabilités des femmes, des hommes, des filles et des garçons, en fonction de leur niveau d’exposition, de leur sensibilité et de leur capacité à faire face, à s’adapter et à réagir aux impacts des catastrophes naturelles. Cela permettra de s’assurer que le cadre de RRC et de DRM élaboré identifie de manière adéquate les solutions qui sont équitables et qui atteignent les plus vulnérables.

Pour y parvenir, Cowater applique une approche de collaboration qui s’aligne sur les stratégies, politiques, protocoles et plans des CER et de l’Union africaine. Elle soutient le leadership des CER en matière d’intégration de la dimension de genre et permet une consultation inclusive avec un éventail de parties prenantes du gouvernement, du secteur privé, de la société civile et des organisations universitaires.


Related Content

Semer les graines de la résilience dans les zones arides d’Afrique

Mark Redwood, directeur général (SPARC), et Laure Tankpinou, directrice de projet Les zones arides d’Afrique sont touchées par une série de défis cumulés liés au développement, notamment des taux de […]

Cowater est l’un des principaux fournisseurs des communautés de pratique du Fonds vert pour le climat

Cowater a été sélectionnée comme l’un des principaux fournisseurs d’expertise en matière de changement climatique pour le Fonds vert pour le climat (FVC) dans le cadre de leurs communautés de […]

L’Agriculture intelligente face au climat : Remédier à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle croissante

Les changements climatiques sont rapidement en train de devenir l’une des principales causes de graves crises alimentaires et représentent un risque majeur pour l’agriculture en régions rurales. Le nombre d’événements […]



Façonner un avenir meilleur avec Cowater
Joignez l’équipe